Viagra Boys – Street Worms

J’aime beaucoup IDLES. Si je préfère largement écouter leur premier album que le second, un peu trop propre et en même temps agencé un peu bizarrement, j’ai vraiment un faible pour leur musique, ce Future of The Left-like qui chante sa joyeuse rage avec passion (leur second album s’appelle après tout Joy as an act of Resistance), compatible à la fois avec la génération Tumblr et des formes de militantisme pleines d’humour. Et pourtant, j’ai un soucis avec IDLES, un soucis que j’aurais du mal à exprimer sans maladresse, et face auquel je préfère citer Jason Williamson de Sleaford Mods, groupe qui pourtant est de plus en plus chiant depuis une paire d’albums :

More